Blog

19 February 2019

Modele lettre commission de reforme

Section 44 (ministres d`État) section 45 (ministres d`État) section 46 (ministres d`État) Section 54 (Conseil consultatif du Belize) section 67 (greffiers de l`Assemblée nationale) section 88 (Commission des élections et des frontières) section 90 (divisions électorales) section 92 (conduite du vote) section 98 (tenure du Bureau des juges de la Cour suprême) section 102 (tenure des juges de la fonction publique) section 105 (Commission des services publics) section 106 (nomination, etc. des officiers publics) Section 107 (nomination, etc. de secrétaires et certains autres officiers) section 108 (directeur des poursuites pénales) section 109 (vérificateur général) section 110A (nomination, etc. des officiers et employés du SIS subalterne) section 110B (nomination, etc. des officiers subalternes de service pénitentiaire) Section 111 (appels dans les affaires disciplinaires) section 113 (subventions et retenues de pensions, etc.) Article 131 (interprétation des termes de la Constitution) au cours des consultations, la Commission a reçu plusieurs inquiétudes au sujet du fonctionnement du gouvernement local au Belize. La Commission est convenue que les questions relatives aux administrations locales sont suffisamment importantes pour accorder une attention particulière à un chapitre de ce rapport. Dans un sens très réel, la démocratie doit être forte au niveau local pour qu`elle soit forte au niveau national. Ces principales préoccupations formulées par ceux qui font des observations sur le système des administrations locales sont les suivantes: recommandation 8: zones terrestres et maritimes le Conseil est convaincu que l`article 1 (2) et l`annexe I de la Constitution décrivent avec exactitude les limites terrestres et maritimes de Belize et ne recommande aucun amendement. En vous désignant à la Commission, j`ai été délibérément général dans la description de vos devoirs et fonctions: examiner le système de gouvernance et formuler des recommandations pour son amélioration, que ce soit par des modifications de la Constitution ou des lois ou autrement, en vue pour parvenir à une plus grande démocratie et à la justice. Cela signifie que vous pouvez vous Range aussi largement que vous le souhaitez ou que vos consultations exigent.

Ne considèrent aucune institution, aucune loi, aucune politique ou pratique comme sacrée. La seule chose sacrée que je vous demanderais d`observer est le principe selon lequel la volonté du peuple constitue la base d`un bon gouvernement et que, par conséquent, nous devons nous efforcer d`élargir et d`approfondir notre démocratie et de veiller à ce que les gens aient le plus grand pouvoir d`exprimer leurs décisions affectant leur vie. Recommandation 4: la suprématie de Dieu la majorité de la Commission recommande que le terme «suprématie de Dieu» dans le préambule de la constitution reste inchangé. Prévention de la corruption des électeurs: plusieurs demandes ont été faites pour que la Commission fasse des recommandations pour réglementer ou arrêter la pratique des partis politiques et des candidats qui donnent des fonds et des dons pour les votes. C`est un fait bien connu que la pratique, bien que illégale, est endémique. Une proposition consiste à faire en sorte que les personnes qui ont des allégations de corruption fassent connaître leurs allégations avec l`immunité de poursuites. La Commission a noté qu`il y aurait un risque élevé d`abus d`un tel processus. La Commission ne fait aucune recommandation à ce sujet. Toutefois, l`opposition de la Commission à ce que les gouvernements adhèrent à des formules de distribution ne signifie pas que la Commission ne partage pas certaines des préoccupations liées à la collecte et à la distribution des fonds nationaux. Il est largement reconnu, par exemple, que la capacité des représentants de la zone à faire pression pour les fonds pour leurs régions et districts est très liée aux chiffres et aux affiliations des représentants des partis.

La Commission considère le mérite dans un examen exhaustif des processus décisionnels de collecte et de distribution des recettes, dans le but d`accroître la transparence et l`équité. En particulier, la Commission demande instamment qu`un tel réexamen fasse des recommandations sur ce qui peut être fait pour poursuivre le processus de décentralisation afin de donner aux villes et aux villes un plus grand contrôle sur leur gestion financière.

Bize Ulaşın